samedi 11 avril 2020

Focaccia au chèvre et au romarin !


La recette est simple et l'ingrédient magique pour moi, c'est la levure fraîche (qui n'a, à mon sens, tellement rien à voir avec de la levure boulangère déshydratée...).
La recette provient du blog Nana et chocolat et elle est parfaite. La focaccia est moelleuse à souhait. La recette est super simple mais demande plusieurs temps de pousse. 

Les ingrédients sont prévus pour deux focaccias. 

Ingrédients (pour deux focaccias) :

- 500g de farine,
- 10g de levure boulangère fraîche,
- 8g de sel,
- 15g d'huile d'olive,
- 300g d'eau tiède.

Pour l'émulsion :

- 30g d'eau,
- 30g d'huile d'olive,
- 1 cuillère à café de sel.

Pour la garniture :

- du romarin frais,
- une bûche de chèvre,
- ou tout ce qu'il vous passe par la tête ! ;-)

Méthode :


(J'ai réalisé cette recette grâce à un robot pâtissier muni d'un crochet. Évidemment c'est possible sans. Bon courage).

Dans la cuve du robot, muni du crochet, verser l’eau tiède , ajouter la levure émiettée dans l’eau tiède.
Ajouter la farine, l’huile d’olive (15g) et le sel.
Pétrir longuement à vitesse lente, 10 minutes au moins.

Former une boule et déposer la pâte dans un saladier huilé.
Couvrir d’un film alimentaire et laisser reposer une heure.

Déposer délicatement la pâte sur un plan de travail fariné, la diviser en deux morceaux de même poids puis les déposer sur une feuille de papier sulfurisé. Laisser reposer une heure.



Étaler délicatement les pâtons sans chasser les bulles d’air et de façon à obtenir deux ovales.
Laisser reposer une heure.

Pendant ce temps, dans un verre, mélanger l’eau, l’huile d’olive et le sel, fouetter pour bien émulsionner la préparation.

Faire des trous avec les doigts dans la focaccia en appuyant fortement.
Répartir l’émulsion dans les trous des deux pâtons.
Tous les trous doivent être remplis.


Préchauffer le four à 200°c, chaleur tournante.
Répartir le romarin frais ainsi que le chèvre en morceaux sur les deux pâtons juste avant de les enfourner.

Enfourner pendant 15 minutes (plus ou moins en fonction du four).

A déguster tiède !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire